Covid-19 (coronavirus) et grossesse
La vie de maman

Coronavirus et grossesse

Ayant atteint le stade de pandémie selon les déclarations de l’OMS, le coronavirus fait de plus en plus de victimes dans la population mondiale. De nombreuses personnes se retrouvent chaque jour infectées. De nombreuses questions émanent sur la nature du virus, ainsi que de ses effets sur la grossesse. Retrouvez dans cet article quelques éclaircissements et des conseils pour mener à bien votre grossesse pendant cette période quelque peu préoccupante.

Le coronavirus : ce qu’il faut savoir

Le coronavirus est une maladie infectieuse récemment détectée chez l’être humain. Due à un nouveau virus, cette maladie ne possède pas de symptômes spécifiques. En effet, le virus une fois qu’il infecte une personne provoque chez celle-ci des problèmes respiratoires semblables à celle de la grippe. La personne infectée présente aussi des symptômes comme la toux, le mal de gorge, l’écoulement nasal et la fièvre. Pour les cas plus graves, la personne peut présenter les symptômes de la pneumonie. Comment donc se transmet cette maladie ?

Le virus peut se transmettre par voie aérienne et par le toucher. Ainsi, une personne infectée peut transmettre le virus à une autre personne pendant un éternuement ou une toux. Aussi, lorsqu’une personne infectée touche une surface donnée, elle y laisse le virus. Toute autre personne qui prend contact avec la surface ou l’objet contaminé peut attraper le virus.

Femme enceinte et coronavirus : ce qu’il faut retenir

La voie sanguine ne fait pas partie des voies de transmission du virus. Ainsi selon les chercheurs, lors de la grossesse, il n’est pas possible à la future mère de transmettre le virus. Il est cependant possible à une mère infectée de transmettre le virus à son bébé. À quel moment cela est-il possible ?

La transmission du virus de la mère à l’enfant peut avoir lieu au moment de l’accouchement ou peu après si les dispositions adéquates ne sont pas prises. En effet, lors de l’accouchement, la mère peut contaminer l’air ce qui pourrait donc contaminer le nouveau-né qui aura évidemment à respirer cet air. Par ailleurs, après la naissance la mère aura nécessairement à côtoyer le bébé. Sans les bonnes précautions, les risques de contamination de l’enfant sont plus élevés. Alors, une mère pourrait-elle allaiter son bébé dans ces conditions ?

La réponse est bien évidemment oui. Il est possible qu’une mère infectée par le virus allaite normalement son enfant sans le contaminer. Pour y arriver, il y a cependant des dispositions que la mère se doit de prendre. Elle devra par exemple protéger son nez tout au long du processus d’allaitement et devra protéger ses mains pour éviter tout contact direct avec l’enfant.

Quelques conseils pour limiter les risques d’attraper le virus

Il est possible de réduire les risques d’attraper la maladie en suivant quelques précautions simples.

Par exemple, vous devrez vous nettoyer régulièrement les mains à l’eau et au savon ou user d’un produit hydroalcoolique. Vous devrez aussi vous couvrir le nez et éviter tout contact étroit avec une personne présentant les symptômes de la grippe ou du rhume.

En respectant les indications données plus haut, vous n’aurez plus à vous inquiéter pour la santé de votre enfant pendant, mais aussi à la fin de votre grossesse.