déni de grossesse
La vie de maman

Qu’est-ce que le déni de grossesse ?

On entend souvent parler de déni de grossesse sans savoir ce que c’est réellement. C’est pourquoi dans cet article, nous allons vous expliquer ce phénomène, sa cause, ses symptômes et ses conséquences sur l’enfant. 

Le déni de grossesse

Une femme est sujette au déni de grossesse lorsqu’elle n’est pas consciente qu’elle est enceinte. Dans la plupart des cas, la future maman ne présente aucun signe pouvant donner des indices sur son état. Aucune nausée matinale ni de ventre gonflé n’apparait pendant toute la durée de ce phénomène. Si pour certaines femmes, le déni peut durer jusqu’à la fin du premier trimestre, pour d’autres, il peut perdurer jusqu’au moment de l’accouchement. Dans ce deuxième cas, la femme est susceptible d’accoucher inopinément à son domicile ou encore dans un lieu public.

Les causes du déni de grossesse

Selon les spécialistes, le déni de grossesse constitue un problème psychiatrique. On l’appelle trouble de gestation psychique. Lorsque le mental nie la grossesse, tous les changements physiques liés à cette dernière ne peuvent apparaître. Nombreuses sont les causes du déni de grossesse :

  • Les traumatismes du passé et du présent ;
  • Les problèmes transgénérationnels ;
  • L’absence du désir d’avoir un enfant ;
  • Les problèmes physiques ;
  • Les problèmes au niveau de la sexualité ;
  • Le fait d’être trop solitaire ;

Les symptômes du déni de grossesse

Il est difficile de trouver les vrais symptômes du déni de grossesse. En effet, même la maman n’est pas consciente qu’elle attend un bébé. Arrêtez donc de vous focaliser sur les symptômes de la grossesse comme l’absence de règle ou encore les envies de fraise. Si vous avez eu des rapports sexuels non protégés et que vous avez quelques doutes, il est préférable de passer directement au test de grossesse. Pour savoir si vous souffrez de ce trouble, vous devez également suivre quelques recommandations :

  • Être plus à l’écoute de votre sexualité et de votre corps
  • Bien étudier votre désir de devenir mère
  • Être plus attentive aux différentes sensations 

Les conséquences du déni de grossesse

Comme tout problème de santé, le déni de grossesse peut avoir des conséquences pour la mère, mais aussi pour le bébé. En effet, dans le cas d’un déni partiel, la maman peut avoir envie de continuer à nier sa grossesse ou encore de l’interrompre. Sa mentalité n’est pas préparée à la maternité.

Dans le cas d’une découverte trop brutale de la grossesse, la mère est susceptible de considérer son bébé comme un être encombrant. De ce fait, elle peut le négliger, voir même l’emmener dans un orphelinat. Afin de tisser un lien affectif entre la mère et son enfant, une aide psychologique peut être nécessaire. Pour les femmes ressentant de la culpabilité envers un bébé issu d’un déni de grossesse, l’accompagnement psychologique est également primordial. Ceci afin de l’aider à entretenir une relation plus saine avec son bout de choux.

Peur de faire un déni de grossesse ? N’hésitez pas à consulter un spécialiste afin d’avoir l’esprit tranquille.

Qu’est-ce que le déni de grossesse ?
4.8 (95%) 4 votes