co-sleeping
La vie de maman

Qu’est ce que le co-dodo ?

Appelé en anglais « co-sleeping », le co-dodo est le fait que les parents dorment avec leur enfant à bas âge. C’est une preuve d’amour qu’ils témoignent ainsi à leur progéniture. Cette pratique est mal vue sous d’autres cieux. Le co-dodo a-t-il des avantages et inconvénients ? Qu’est-ce que le co-dodo pour qu’il soit pratiqué jusqu’à ce XXIe siècle ? C’est ce que nous allons découvrir.

Présentation du concept co-dodo

Il existe plusieurs manières de faire du co-dodo. Le premier co-dodo qui existe c’est lorsque l’enfant est couché dans le même lit que ses parents. Deuxièmement, une fois dans leur chambre, les parents peuvent aménager un espace près de leur lit afin d’y poser le berceau du bébé. Enfin, la dernière facette du co-dodo consiste pour les parents à déposer sur leur lit un berceau contenant l’enfant. Cette manière de faire, semble-t-il, ne date pas de maintenant. Mais avec le temps, les parents ont préféré offrir des chambres à part entière à leurs progénitures.

Toutefois si vous avez l’intention de pratiquer le co-dodo, ne posez pas la tête de votre enfant sur une couette. Couvrez-le simplement d’un drap. Ce sont généralement les femmes qui pratiquent le co-dodo. Ce qui justifie ce fort taux, c’est quand la mère elle a eu d’énormes difficultés pendant sa grossesse et l’accouchement. Elle n’envisage donc pas perdre son bébé pour lequel elle a failli passer de vie à trépas. Comme une mère poule, elle « couvre » son bébé.

Les avantages du co-dodo

Il est important de pratiquer le co-dodo, car il permet de nourrir l’enfant sans fournir d’efforts physiques. En fait, pendant la nuit, l’enfant peut avoir l’envie de téter. Sa mère étant à côté, il peut aisément téter sans réveiller toute la maison par ses pleurs. La mère se repose ainsi et peut profiter d’un doux et léger sommeil. Une nourrice a besoin d’un repos afin d’actionner les cellules réparatrices de son organisme. Cela est possible grâce au co-dodo.

Les parents qui ont l’habitude de pratiquer le co-dodo renforcent le lien affectif avec l’enfant. Le co-dodo réduit ainsi les angoisses et le stress de l’enfant. Il peut arriver qu’un enfant pendant son sommeil se torde ou change de position. Mais étant encadré par ses parents dans le cadre du co-dodo, il sera canalisé et le taux d’accidents sera très bas. L’enfant se développe sans difficulté.

Les inconvénients du co-dodo

Premièrement, à force de faire du co-dodo, les couples peuvent ne plus être trop actifs sur le plan sexuel. Car la présence de l’enfant peut être un obstacle à cela. Il est possible d’aller satisfaire l’appétit sexuel dans un endroit autre que le lit conjugal. Mais cela reste difficilement applicable pour des parents d’un enfant de bas âge.

Deuxièmement, la présence des parents près de l’enfant peut le déranger dans son sommeil. Si la mère doit réagir au moindre geste de l’enfant, alors là, il risque d’être un insomniaque. Pourtant l’enfant a besoin de repos (sommeil) pour bien grandir.

Troisièmement, le co-dodo peut amener les parents (sans le savoir) à étouffer l’enfant. S’ils sont épuisés par le travail et qu’ils boivent des comprimés comme des somnifères par exemple, ils baisseront la garde. Ils ne seront plus les anges gardiens de l’enfant et ils peuvent l’étouffer durant leur sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *