déroule une séance d’haptonomie 
La vie de maman

Qu’est ce que l’haptonomie ?

Durant la grossesse, de nombreuses thérapies prénatales permettent aux couples de se préparer à l’arrivée de leur bébé. L’une des plus captivantes de celles-ci est l’haptonomie. Avez-vous récemment entendu ce terme tout en ignorant ce qu’il implique ? Voici quelques éléments d’éclaircissements sur l’haptonomie.

Haptonomie : qu’est-ce que c’est et avec qui la pratiquer ?

L’haptonomie peut être perçue comme une science de l’affectivité. Il est toutefois à noter qu’elle reste une pratique médicale non conventionnelle. Cependant, bien qu’elle n’appartienne à aucun statut institutionnel dans la médecine, elle présente une efficacité remarquable. Elle est employée dans plusieurs domaines, notamment celui de la maternité.

L’haptonomie est principalement basée sur le toucher. Elle se fonde alors sur le contact et les caresses. Son but est de créer une relation privilégiée entre le couple et le bébé. Les parents et le fœtus apprennent à communiquer. Ils développent un lien affectif aussi bénéfique pour le bébé que pour ses géniteurs. L’un comme l’autre, ils font connaissance et développent un climat de sécurité entre eux.

Il existe aujourd’hui, de nombreuses personnes qualifiées pour réaliser des séances d’haptonomie. Il s’agit de façon générale de thérapeutes, de praticiens de médecine ou encore de sages-femmes. Ceux-ci suivent des formations pour apprendre à connaître les principes de la discipline et à mieux l’exercer.

Comment se déroule une séance d’haptonomie ?

L’haptonomie prénatale peut débuter après quelques mois de grossesses. Sur conseil de la sage-femme, certains couples attendent le cinquième mois de maternité pour réaliser les premières séances. D’autres couples débutent cependant plus tôt. Ainsi, ils disposent de beaucoup de temps pour réaliser de nombreuses séances et solidifier leur relation avec le fœtus.

La séance d’haptonomie se déroule généralement en présence des futurs parents. Chacun de ceux-ci touche avec tendresse le ventre de la femme pour aller au contact du fœtus. Les touchers sont accompagnés de mots afin de renforcer l’effet affectif. La sage-femme ou le praticien oriente les parents afin que les gestes et les mots utilisés puissent offrir un meilleur résultat.

Progressivement, le fœtus comprend la communication et répond à ses parents. Il se déplace et va au contact de leurs mains et donne des coups au son de leurs voix. Le professionnel qui conduit la séance propose quelques exercices aux parents, les conseille et s’assure ainsi d’un suivi psychologique complet.

Quels sont les autres types de préparation à l’accouchement ?

Vous le savez sûrement, l’haptonomie est loin d’être la seule thérapie qui sert de préparation à l’accouchement. Il existe en effet d’autres formes de préparation très utiles pour efficacement s’apprêter à la venue du bébé. Les plus connus d’entre elles sont :

  • le yoga,
  • les massages,
  • la sophrologie,
  • le chant prénatal,
  • la psycho prophylaxie,
  • la gymnastique aquatique.

Toutes ces préparations à l’accouchement ne visent pas des objectifs communs. Quelques-unes d’entre elles sont destinées à rassurer la mère et à la mettre en confiance. D’autres ont pour but de travailler la respiration et améliorer le souffle de la femme avant l’accouchement.

Une autre catégorie lutte contre la douleur des maux de grossesse et apprend à la femme à mieux les aborder. Mieux, les thérapies apprennent à la femme enceinte à sereinement aborder ses premiers jours en tant que maman. Ainsi, elle peut offrir à son bébé le meilleur des accueils en ce monde.