tabac et grossesse
La vie de maman

Tabac et grossesse : les dangers

Pendant la grossesse, il est important voire primordial de conserver une meilleure santé. Le bébé doit pouvoir grandir et évoluer dans un environnement sain. De ce fait, il est absolument déconseillé de consommer le tabac pendant la grossesse. Les conséquences pourraient être désastreuses pour la vie de l’enfant et même de la mère. Découvrez à travers cet article, les dangers liés à l’usage de tabac pendant la grossesse. Et si vous êtes concernés, vous y trouverez également les moyens efficaces pour pouvoir arrêter et vous faire aider si nécessaire.

Quel est l’impact du tabac sur le bébé ?

Le tabagisme est un phénomène connu de tous. Toutes les plateformes de santé et d’information crient aujourd’hui au danger de la consommation du tabac sur l’organisme. Pour les femmes enceintes, les conséquences sont encore plus néfastes, surtout pour le fœtus. Le tabac a un impact très négatif sur la vie du bébé pendant et après la grossesse. En effet, la composition du tabac révèle qu’il contient des substances assez nocives telles que le carbone, l’arsenic, le méthanol, ou encore le mercure. Ces substances absorbées provoquent de réels dommages aux bébés. Premièrement, la santé cardiaque du bébé est directement menacée.

Pendant la grossesse, les produits consommés par la mère sont rapidement absorbés par le bébé via le placenta. Ainsi, une consommation même minime du tabac causerait de graves problèmes cardiaques au bébé. De plus, le fœtus est menacé de malformations, de malnutrition ou de déficiences neurologiques et physiologiques. Le tabac ralentit la croissance du bébé en réduisant l’appétit chez la mère et en rendant nocifs tous les apports nutritifs nécessaires à la croissance du bébé. Par ailleurs, bébé risque d’être mort-né si le tabac est consommé par la mère enceinte. Les toxines contenues dans le tabac réduisent l’apport en oxygène au bébé.

Même après la grossesse, le tabac aura un impact direct sur sa santé notamment pendant l’allaitement. Le lait de la mère fumeuse sera de mauvaise qualité. Cela peut entraîner une mauvaise croissance du bébé et à la longue, une intoxication pouvant causer la mort. L’impact du tabac est de ce fait, très négatif et même critique pour le bébé.

Comment arrêter ? Qui contacter ?

Vous l’aurez certainement compris, si vous êtes une femme fumeuse et que vous désirez procréer, il faut d’ores et déjà envisager d’arrêter le tabac. Découvrons ensemble comment vous pouvez arrêter et comment vous pouvez vous faire aider.

L’arrêt du tabac pendant la grossesse nécessite un accompagnement médical et psychologique. Pour arrêter le tabac, il est recommandé de consulter les professionnels de santé ou simplement votre médecin traitant. Le suivi et les conseils vous aideront à stopper la consommation du tabac. Plusieurs séances de relaxations et de thérapie psychologique sont nécessaires.
De plus, vous avez la possibilité d’alterner le tabac en utilisant les substituts nicotiniques (patchs, gommes à mâcher ou des comprimés). Pour se faire, contactez impérativement votre médecin pour une consultation immédiate avant toutes prises de substituts nicotiniques. Par ailleurs, n’hésitez pas à visiter les centres d’accompagnement pour femmes enceintes et fumeuses, les spécialistes tabacologue et même psychologues vous seront d’une précieuse aide.

Un exemple pour arrêter : Les substituts nicotiniques

Les substituts nicotiniques sont des références en matière d’alternatives au tabac. Il s’agit généralement de patchs, de gomme à mâcher ou de comprimés médicalement prescrits et assistés. Les substituts nicotiniques sont idéaux pour lutter efficacement contre la consommation du tabac. Idéal en période de grossesse et même avant. La consommation de ces produits réduit de moins en moins l’envie de consommer le tabac. Ils agissent comme des puissants relaxants. Toutefois, il est impératif de consulter un médecin avant toutes prises. Pensez à en parler avec votre sage-femme par exemple durant vos premiers rendez-vous médicaux.