0 alcool durant votre grossesse
La vie de maman

Pas d’alcool durant la grossesse !

La période de grossesse est une période extrêmement sensible pour la femme et l’enfant qu’elle porte. Pour la bonne cause, il est conseillé de prendre certaines précautions afin d’assurer la bonne santé de la future maman et du bébé qu’elle enfantera. Parmi les précautions à prendre se trouve une interdiction stricte de la prise de toute boisson alcoolisée par la maman. Pourquoi cette interdiction ? De quelles alternatives dispose la femme enceinte ? Dans les paragraphes qui suivent, nous vous permettrons de mieux comprendre les raisons de cette interdiction et de prendre connaissance des solutions qui existent.

Pourquoi l’alcool est-il interdit au cours de la grossesse ?

L’interdiction de l’alcool pendant la grossesse s’explique par plusieurs raisons. Selon des études, la prise d’alcool par la femme enceinte est néfaste pour la santé du bébé. En effet, les boissons alcoolisées contiennent toutes une molécule du nom de l’éthanol qui est vraiment dangereuse pour le fœtus. Il serait donc plus sage à une femme enceinte de se passer totalement de l’alcool au cours de sa grossesse, car les risques qu’elle ferait encourir à son bébé sont nombreux.

  • L’enfant pourrait naître prématurément.
  • Le poids de l’enfant à la naissance risque d’être anormal (trop petit).
  • L’enfant à naître pourrait connaître un retard de développement intellectuel, des troubles comportementaux.
  • L’enfant pourrait avoir des malformations au niveau de ses organes.

Les risques pour le bébé de la prise des boissons alcoolisées par la femme enceinte ne s’arrêtent pas aux points cités plus haut. D’ailleurs, le plus grand risque encouru par le bébé est le syndrome d’alcoolisation fœtale. Ce syndrome peut se manifester chez l’enfant par un retard de croissance, des atteintes au système cérébral, des anomalies et des malformations. Quelles sont alors les solutions qui s’offrent aux femmes enceintes pour remédier à la consommation d’alcool ?

Quelles sont les alternatives à l’alcool durant la grossesse ?

Au regard des dangers qui guettent le nouveau-né en cas de consommation de boissons alcoolisées lors de la grossesse, la femme enceinte devra prendre ses précautions. Fort heureusement, il existe pour la femme enceinte des boissons qui conjuguent le plaisir de boire et la préservation de la santé du bébé.

Les bières sans alcool

Voici une première alternative pour la femme enceinte. Pour remédier à la prise de boissons alcoolisées lors de la grossesse, les femmes enceintes ont aujourd’hui la possibilité de prendre des bières non alcoolisées. Ces boissons sont jugées sans risques pour la maman et l’enfant qu’elle porte. Mieux, ces bières proposent pour la plupart un goût délicieux.

Les cocktails non alcoolisés

Les cocktails non alcoolisés font également partie des solutions qui permettent à la femme enceinte de trinquer sans risquer sa santé et celle de son bébé. Souvent concoctées à base de fruits de saison, ces boissons sont connues pour être saines, vitaminées avec beaucoup de bienfaits. Les recettes des cocktails sans alcool sont diverses et variées.

Pour un mélange d’une même quantité d’oranges, de pomelos, de citron et de bananes, la femme enceinte pourra pleinement profiter d’un cocktail savoureux. Un milk-shake à la goyave obtenu en mélangeant la goyave et le lait à quantité équitable est aussi un cocktail dont pourra profiter une femme enceinte.

Par ailleurs, il existe d’autres cocktails classiques qui se mijotent de nos jours sans alcool. Vous retrouverez sur la liste : le mojito, le Bloody Mary et bien d’autres classiques, qui sauront ravir les futures mamans.

Les alternatives

Outre les solutions déjà abordées, il existe d’autres solutions de boissons idéales pour la femme enceinte. Nous pouvons identifier par exemple les tisanes. Pour cette alternative-ci, il est recommandé de bien veiller aux plantes choisies, car elles ne sont pas toutes bénéfiques à la femme enceinte. Celle-ci pourra ainsi se contenter des tisanes à base de gingembre efficace contre les nausées et celles faites de feuilles de framboisier idéales pour tonifier l’utérus. Elle devra cependant éviter entre autres plantes la sauge, la busserole, et l’angélique chinoise.